Parachimie : comment faire face à la flambée du pétrole ?

 « A l’instar de l’industrie chimique dans son ensemble, le secteur de la parachimie a subi le contrecoup de la flambée des prix du pétrole depuis le début de la décennie et les entreprises peinent à répercuter la hausse du prix des matières premières sur leurs prix de vente. »
L’étude du Sessi

Comment certaines entreprises du secteur font-elles pour conserver leur compétitivité ?
Aujourd’hui :

AkzoNobel Powder Coatings est une division d’AkzoNobel, le leader mondial des peintures et vernis et l’un des principaux fabricants de produits chimiques de spécialité.

Elle a fait appel à Quintiq pour piloter sa planification tactique et opérationnelle et aligner la capacité de production de ses différentes usines à la demande régionale. Quintiq a permis de centraliser l’activité de planification et de garantir une visibilité totale sur l’ensemble de la chaîne de fabrication, tout en optimisant les opérations de chaque site : réduction des temps d’arrêts machine et des délais de mise en route après chaque lot.

Les résultats de la mise en œuvre de Quintiq incluent une meilleure allocation des capacités, l’amélioration des niveaux de service et l’augmentation de la productivité.

 « En associant planification centralisée et ordonnancement décentralisé dans nos sept usines, nous bénéficions d’une transparence totale sur nos activités. Nous avons constaté une amélioration de l’ordonnancement et un meilleur équilibre de la capacité. Des résultats qui ont eu des répercussions positives sur la qualité du service client et la productivité. »

Pierre Versailles,
Operations Excellence Manager, AkzoNobel Powder Coatings

Réduire les coûts, optimiser les opérations et gagner en efficacité sont autant d’opportunités de conserver votre marge en période de turbulence, sans avoir besoin d’augmenter vos prix.

 

picture

 

Et demain ?

Fragilisée depuis plusieurs années par la hausse du prix des produits pétroliers et le durcissement des lois environnementales, l’industrie parachimique doit redoubler d’efforts. Il est nécessaire d’optimiser l’existant pour améliorer l’efficacité opérationnelle et investir dans le développement de nouveaux produits. La peinture du future sera plus intelligente et écologique comme le prouve cette peinture photovoltaïque :

peinture

Découvrez comment AkzoNobel optimise sa production avec Quintiq >